Quand les femmes doivent engager leur épargne salariale pour se protéger d’un conjoint violent

Si le décret n° 2020-683 du 4 juin 2020, dans sa version consolidée du 1er juillet 2020, permet aux femmes victimes de violences conjugales, un déblocage anticipé de leur épargne salariale, elles sont encore contraintes d’entamer leurs économies, et donc de creuser un peu plus leur précarité financière, sans qu’aucune aide étatique ou régalienne, ne leur soit apportée.

RSS
Follow by Email
LinkedIn
LinkedIn
Share
WhatsApp