Les enfants victimes silencieuses des violences conjugales

Le mouvement Metoo a permis de sortir du non-dit les violences contre les femmes. Ces derniers jours, la triste affaire des familles Duhamel et Kouchner ouvre la porte à un fort mouvement de rejet de l’inceste. Au cœur de la société française, une personne sur 10 en serait victime. Là encore, le silence permet la commission des crimes.

Ces phénomènes sont caractérisés par un fort mouvement de protestation, de rejet, de la part de la société civile. La société se prend en main et ordonne aujourd’hui aux institutions de se mettre en mouvement contre les violences, physiques, morales, et évidemment sexuelles. C’est salvateur et bienvenue. Espérons un monde futur riche d’une puissance publique au diapason des attentes de la société.

Mais ces mouvements ne doivent pas cacher l’iceberg dangereux et sombre de la violence contre les enfants.

Derrière la violence contre les femmes, face à l’ampleur de l’inceste, se cache une autre réalité effrayante. Derrière chaque mari ou conjoint violent, derrière chaque femme blessée se trouvent des enfants a minima témoins, parfois victimes elles-mêmes de la violence des adultes. La violence contre les enfants demeure le grand absent du débat public. Il convient de s’intéresser pourquoi et comment cette violence demeure cachée ? Tout se passe comme si la société française avait là aussi du mal à se regarder.

Le webinaire du 21 janvier 2021 est revenu sur les aspects juridiques de ces violences subies par les enfants. Le webinaire a permis aussi de faire le point sur la situation, les moyens de prises en charge des victimes.

À l’instar des violences faites aux femmes, l’arsenal juridique contre les violences contre les enfants existe. Les outils pour lutter et prendre en charge souffrent de moyens limités. À l’instar des violences faites aux femmes, il manque surtout la coordination des acteurs policiers, judiciaires, sociaux et associatifs pour moyeux détecter et agir. Espérons que les institutions sauront faire preuve de maturité et s’organiser.

Liens externes :

La présentation du webinaire sur le site entre Elles et Eux, et la vidéo du webinaire.

RSS
Follow by Email
LinkedIn
LinkedIn
Share
WhatsApp